De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Pour toutes les questions en rapport avec la chirurgie qu'une personne transgenre pourrait avoir besoin.

De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Message non lupar Élora » Jeu 30 Aoû 2012 09:38

Coucou tout le monde, je me permets d'écrire ce long post pour vous donnez ma vision de la Thaïlande pour celles qui suivraient. Celles qui ont mon facebook ont pu le suivre en direct mais pour les autres, voici ma contribution.

J'ai du arrêter mon traitement deux semaine avant de décoller. Étape dure car les aspects psychologiques sont assez imposants. J'ai eu peur pour un retour arrière (que j'ai eu) et de déprimer à cause du manque d'hormone (ce que je n'ai pas eu heureusement).

Le 28 juillet je me rendais à l'aéroport de Zaventem pour prendre le vol TG935 de la Thai airwais international direction Bangkok. Cette compagnie est très luxueuse même pour une classe économique. Catalogue de film gratuit et multilangue disponible sur notre petit écran tactile. Possibilité de passer en mode caméra de l'avion pour voir le sol depuis les airs (ainsi que atterrissage et le décollage en vue de face). J'ai profité des deux repas qu'on m'a servit dans l'avion (toujours deux menus différents disponibles) car ce furent les deux derniers avant l'opération. Peu de temps avant d’atterrir, une hôtesse m'a donné un papier pour l’immigration que j'ai rapidement remplis. Ça m'a fait gagner pas mal de temps une fois sur place.

Une fois à Bangkok, j'ai du passer à l'immigration mais je n'avais pas d'adresse à par celle de l’hôtel à renseigner sur le papier. Une thaïlandaise m'a noté son adresse sur mon papier, encore merci à elle. En suivant les indications du Docteur Chettawut, j'ai rapidement trouvé le chauffeur qui est arrivé en même temps que moi au lieu de rendez vous. Il a directement pris ma valise et l'a mise dans la voiture de la clinique. Une très belle voiture de société mais pas une limousine comme on peut le lire sur certains sites ou forums. Rouler dans la circulation thai m'a foutu la pétoche car ils roulent vraiment comme des sauvages mais mon conducteur a fait attention pour me mettre à l'aise.

Je suis arrivée à l’hôtel vers 7h (une demi-heure après avoir atterris) et le chauffeur me disait à tantôt. Il repassera à 9h pour me conduire à la clinique. J'ai juste eu le temps de déposer mes affaires dans ma chambre, de découvrir comment tout fonctionnait qu'il était déjà de retour. En parlant de l’hôtel, c'est un très beau bâtiment. Les chambres sont grandes et disposent d'un frigo ainsi que d'une cafetière électrique pour faire chauffer de l'eau. Très pratique.

Une fois à la clinique, j'ai découvert le jeune traducteur (je ne donne pas de nom) qui m'a aider ce jour là. J'ai du présenter mon passport qui a été photocopié pour les papiers administratifs. Après cette étape, j'ai pu voir le Docteur qui m'a ausculté et pris des photos de ma pomme d'adam ainsi que de l'entre-jambe. Moment pas très agréable pour moi. Il m'a expliqué ce qu'il allait faire pendant l'opération. Le traducteur fut présent tout le temps sauf pendant la consultation (secret médical oblige). Le Docteur m'a donné plein de papier avec les démarches à suivre.

De retour à l'hôtel, je commençais le régime liquide. Vu que j'étais très proche de l'opération, je n'ai même pas eu droit aux fruits, juste de la soupe, des jus et des sirops. J'aurais pu un yogourt mais j'ai laissé passé ma chance. Le lendemain je prenais les laxatifs ce qui m'a empêché de visiter le pays. Ils ont été plus qu'efficace. Le sur-lendemain je me faisais moi-même le lavement avec la poire que le Docteur m'avait fournie. Et le veille, je prenais le Swifft, laxatif oral avec un gout impossible, une odeur impossible. J'ai faillit vomir mais en buvant rapidement après c'est passé. Une infirmière était présente pour les 45 premiers cc. Les 45 restants, je les prenais seule dans ma chambre le soir. Ça m'a rendue malade.

On arrive au grand jour. J'ai rien pu boire depuis minuit et le conducteur est venu me chercher à 13h le 1 aout. Je me suis humidifier les lèvres histoire d'avoir un peu de confort. J'arrive sur place, on me fait monter à l'étage. Je me change en mettant un peignoir uniquement et direction la salle d'opération. Tout le monde était présent. On m'attache sur le billard et l'anesthésiste me pose sa voie. 3 secondes plus tard, j'étais dans les vapes pour plus de 5h.

A mon réveil, j'étais dans une chambre sans fenêtre avec une télé et mes affaires. A mon entre jambe, un énorme pansement avec deux drains et une sonde urinaire qui en sortait. J'avais toujours la perfusion dans le bras ainsi qu'une autre dans l'épaule. La suite est pas folichone. J'ai pu manger des repas très léger en prenant des médicament toutes les x heures. J'avoue avoir perdu la notion du temps dans cette chambre. Les infirmière venaient faire ma toilette et me donner une brosse à dent tous les jours. Je suis restée à la clinique 4 à 5 jours seulement. Avant mon départ on m'a enlevé la perfusion (2 jours après) et le pansement vers la fin de mon séjour à la clinique. La bas ventre ok, ça fait pas mal mais l'entre jambe m'a fait bien mal. Le packing (pansement vaginal) était encore en place. On m'avait déjà demandé le matin de me lever et j'ai du m'y reprendre à deux fois (petite baisse de tension) mais ça a vite été. Le chauffeur m'a reconduit à ma chambre.

Un conseil, faite un check out avant d'aller à la clinique et confier votre valise au concierge. Ça fait toujours 4 à 5 jours en moins à 1600BATH.

4 Jours après mon retour on m'enlevait le pansement vaginal. Très drôle d'impression car il s'agit d'un long pansement qui remplissait le néo-vagin. Directement après ça, l'infirmière me faisait ma première dilatation. Quelques jours plus tard on m'a retiré la sonde urinaire. J'ai eu un soucis et le lendemain on me la reposait pour une semaine.

Au début, je fus confiné dans ma chambre d'hôtel pendant la première semaine et je me faisais livrer mon breakfast directement à la chambre. Un autre conseil est de demander beaucoup trop histoire de tenir toute la journée. Le breakfast étant inclus dans le prix de ma chambre, faut pas culpabiliser. J'ai fais de sacrées économies comme ça.

Une semaine et demi, voir deux semaines après mon retour à l’hôtel j'ai pu sortir pour aller manger au mall (énorme centre commercial) mais comme j'avais toujours ma sonde urinaire, j'ai du la cacher tant bien que mal. Heureusement, le lendemain on me l'a retirai et j'étais totalement libre.

Le reste de mon séjour fut assez banal. J'ai rencontré beaucoup de monde de diverses origines ce qui m'a fait du bien au moral.

Le week end avant de revenir en Belgique, j'ai eu la visite de contrôle de la part du Docteur. J'ai du me mettre en position gynéco et il m'a fait un examen avec speculum. Il a retiré les fils restants à l'entrée du vagin en cautérisant à chaque fois. Pas très agréable mais je fut plus libre après. Tout était ok et mon voyage touchait bientôt à sa fin. Le chauffeur me déposa à l'aéroport vers 9h du soir et j'ai attendu jusqu'à minuit trente mon vol en direction de Bruxelles.

Il manque surement beaucoup de choses mais un mois c'est long ^^°

En espérant que ça vous servira.
L'équipe du forum est là pour vous aider, pas pour réaliser toutes vos envies.

Image
Avatar de l’utilisateur
Élora
Administrateur du site
 
Messages: 156
Inscription: Ven 24 Fév 2012 15:34
Localisation: Bruxelles ou sur le forum

Re: De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Message non lupar aurore_d » Ven 31 Aoû 2012 08:28

Félicitations encore! Récit un peu light, mais si quelqu'un veut faire le même périple, il sait qui contacter... ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
aurore_d
Intéressé-e
 
Messages: 41
Inscription: Sam 14 Avr 2012 14:48
Localisation: Tournai

Re: De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Message non lupar Élora » Ven 31 Aoû 2012 14:48

Je retoucherai le texte quand j'en aurai l'occasion ou en fonction des demandes aussi. Je peux pas penser à tout malheureusement.
L'équipe du forum est là pour vous aider, pas pour réaliser toutes vos envies.

Image
Avatar de l’utilisateur
Élora
Administrateur du site
 
Messages: 156
Inscription: Ven 24 Fév 2012 15:34
Localisation: Bruxelles ou sur le forum

Re: De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Message non lupar museor » Mar 13 Jan 2015 15:14

Je déterre le sujet Je suis impressinné par ton récit et ton courage ! Comment vas-tu 2 ans après ? Tout a bien cicatrisé ?
pour la pluralité des genres
Avatar de l’utilisateur
museor
Nouveau-elle
 
Messages: 7
Inscription: Mar 21 Oct 2014 12:08

Re: De retour de Thaïlande, un bout de mon périple

Message non lupar Léa » Mer 17 Fév 2016 23:09

Bonsoir tout le monde,

Ça doit faire quelque chose comme deux ans que je ne suis venue sur ce forum. Je me permet à mon tour de réagir au sujet d'Élora parce que je viens de rentrer de thailande il y a un peu plus de deux semaines. Mon témoignage rejoint beaucoup celui d'Élora.
Je suis arrivée à Bangkok 3 jours avant mon opé (pomme d'Adam + SRS). A l'aéroport, j'ai échangé des euros en bahts, puis j'ai acheté une carte SIM d'un mois avant de retrouver le chauffeur du docteur Chettawut. Je trouve qu'il ne fait pas si chaud, l'aéroport est évidemment climatisé, je m'en rend compte au moment de rejoindre la voiture, il est environ 8h du matin et il doit faire au minimum 25 degrés, ça me va.
La manière de conduire est effectivement impressionnante mais le chauffeur conduit malgré tout avec beaucoup d'assurance et sans être brusque. J'arrive au Dusit Princess Srinarakin hôtel 30 minutes après environ. On me demande de payer les deux tiers des nuits que je passerai à l'hôtel et ma valise est montée dans ma chambre. Elle est spacieuse. Il y a également un frigo, des trucs à grignoter, un parapluie, un coffre-fort, un fer à repasser... J'ai le temps de prendre une douche avant la consultation avec le docteur.
Un autre chauffeur vient me chercher et m'emmène à la clinique. Dans les rues il y a des échoppes partout et beaucoup de deux roues qui circulent. A ma demande, le traducteur est là pour la consultation. C'est un français qui vit à Bangkok. Tout m'est expliqué et j'apprends que je devrai verser 30.000 Bahts de plus pour ma vaginoplastie. Je m'en serai bien passé...
J'espérais pouvoir faire un vrai repas thai avant la chirurgie mais je dois suivre immédiatement un régime jus de fruit sans pulpe et boissons énergisantes. J'ai fait le choix de garder ma chambre pendant que je serai à la clinique. Tant que je peux encore sortir et porter des charges, je fais plusieurs aller-retour au Seacon Square pour rapporter autant d'eau que possible, et aussi ma "nourriture" liquide dans ma chambre. Dans un premier temps mon régime est dur mais je m'y habitue rapidement, probablement motivée par la raison pour laquelle je suis à Bangkok. J'avais aussi acheté du Sprite pour avaler le laxatif liquide. J'avais été prévenue de son goût. Moitié laxatif / moitié Sprite, je peux l'avaler facilement. Je bois également de l'ora-saline pour prévenir toute déshydratation provoquée par le laxatif. La chirurgie est prévue le lendemain à 15h et je dois cesser de boire même de l'eau le jour J dès 7h du matin.
Une fois dans la clinique, après avoir mis les habits compatibles avec la chirurgie, une jeune infirmière me rase les poils de la zone à opérer avec une douceur et une dextérité impressionnante. Les dernières consignes me sont données pour quand je me réveillerai dans 6 heures. La péridurale aura lieu sous anesthésie générale, je suis rassurée et m'endors sereinement sans me sentir "partir".
A mon réveil, j'ai plutôt envie qu'on me laisse continuer dormir... Je tente de respirer comme indiqué, la gorge me fait un peu mal comme on me l'avait dit. Je suis branchée dans le dos et sur la poitrine, à la main gauche pour le glucose, et dans l'entrejambe pour la sonde urinaire et pour évacuer le sang. Je dors la plupart du temps et je suis réveillée, je pense, à 7h, 11h, 17 et 23h pour prendre un nombre assez considérable de médicaments ainsi que ma température et ma tension. Une fois par jour, une infirmière me fait la toilette et je me lave les dents. De la nourriture liquide m'est peu à peu proposée (soupe et sorte de bouillie chocolatée)
Quatre jours après l'opération, sans ressentir aucune douleur (ça se réveillera peu à peu plus tard), je rejoins ma chambre d'hôtel. Je garderai mon pansement vaginal sept jours en tout et, les derniers jours, j'ai beaucoup de mal à le supporter à cause de cette impression d'avoir le bas-ventre fortement compressé. Quand il m'est enfin ôté, mon néo-vagin est également liberé du pansement qui le remplissait. L'infirmière me fait ma première dilatation et m'apprend comment les faire moi-même. Le lendemain, mes tissus sont déjà plus contractés que la veille et la dilatation semble déjà plus difficile. L'infirmière, toujours accompagnée d'une "assistante", vient me voir tous les jours sauf le dimanche.
J'ai recommencé à manger solide peu à peu. Je commande tous mes repas pour être livrée dans la chambre. Je bois autant d'eau que possible pour éviter toute infection urinaire. Quand la sonde urinaire m'est enfin enlevée, 17 jours après la chirurgie, je peux descendre au Square one (un des deux restaurants de l'hôtel) pour prendre mes repas. Je fais en général une petite promenade à l'extérieur aux alentours de la piscine après chaque repas. J'ai hâte de pouvoir sortir de l'hôtel, je ne pourrai le faire que quatre jours avant mon retour en France, c'est-à-dire après avoir vu une dernière fois le chirurgien. Il m'enlèvera certains fils et cautérisera à la place.
Je retourne enfin au Seacon Square pour dépenser mes derniers Bahts. Et la veille de partir, je ferai une balade sympa et très paisible pas très loin de l'hôtel en longeant une rivière perpendiculaire à la bruyante avenue devant l'hôtel. Je garde de bons souvenirs de l'équipe médicale du docteur Chettawut mais aussi du personnel de l'hôtel avec qui, surtout pour certaines femmes, les échanges furent enrichissants.
J'ai hâte de ne plus avoir aucune douleur post-chirurgicale mais j'imagine qu'il va falloir que j'attende quelques semaines encore.
Voilà, j'espère que mon récit sera intéressant et surtout utile à d'autres personnes qui feraient également cette aventure.
Image
Léa
Nouveau-elle
 
Messages: 5
Inscription: Sam 26 Jan 2013 14:06
Localisation: France (Champagne-Ardennes)


Retourner vers Chirurgie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron