Les parents, leur réaction ?

Dans cette partie du forum, vous pouvez discuter de la pluie et du beau temps, de vos dernière trouvailles, …

Les parents, leur réaction ?

Message non lupar indicible » Dim 1 Déc 2013 14:54

Je suis la maman d'une femme de 30 ans qui veut être un homme et a déjà fait les opérations dans ce but. Mon désarroi, ma souffrance, sont énormes. Enormes et insolubles puisque il n'y a pas de retour en arrière. Non seulement mon enfant a changé physiquement, mais son caractère est devenu très méchant. Aussi il y a le chantage "soit tu m'acceptes comme je suis maintenant ou alors tu n'auras plus d'enfant". Mon traumatisme est immense car j'aimais ma fille et ce que je vois aujourd'hui comme personnage ne lui ressemble ni physiquement ni autrement. Pour moi c'est donc un deuil horrible, c'est comme si elle était morte. Et la nouvelle personne n'a plus rien à voir avec elle et je ne peux m'y habituer. Par ailleurs, je vis seule, et c'était mon seul enfants.

Je n'attends pas des critiques ni des jugements, je ne peux pas donner des ordres à mon coeur, à mes sentiments de mère, il ne s'agit pas d'un sujet rationnel mais de sentiments maternels.
Merci donc de ne pas juger, c'est déjà bien assez affreux pour moi ainsi et si je pouvais quitter cette vie sans bruit, je le ferais immédiatement.
indicible
Nouveau-elle
 
Messages: 1
Inscription: Dim 1 Déc 2013 14:34

Re: Les parents, leur réaction ?

Message non lupar Ely » Lun 2 Déc 2013 11:30

Bonjour Indicible,

A Genres Pluriels, personne ne te jugera pour tes ressentis.
Nous pouvons néanmoins de donner des pistes de réflexion qui peuvent t'aider à comprendre pourquoi une telle souffrance t'accable alors que dans les faits, ton enfant est toujours existant, et que la "méchanceté" que tu décris m'apparaît être un simple désir d'être reconnu pour ce qu'il est.

Avant toute autre chose, il est nécessaire de rappeler qu'à Genres Pluriels, nous soutenons, défendons et visibilisons les personnes trans*, aux genres fluides et intersexes, toujours victimes de discriminations au quotidien et de dénégation de leurs identités. Ainsi, nous n'autorisons personne à parler de quelqu'un se masculinisant avec des termes féminins : c'est une façon de nier son identité, et ses ressentis. Au même titre que nous respectons tes ressentis "bruts", il faut absolument que tu respectes ceux des autres, en l'occurrence ceux de ton enfant qui se sent homme.
Ainsi nous pouvons discuter dans le respect de tout le monde :)

Ce que je lis dans ton témoignage, c'est que tu as la sensation que ton enfant n'existe plus parce qu'il a changé de genre. Cette sensation, elle provient du fait que dans la société, on insiste depuis l'enfance sur le fait qu'il y a d'une part des garçons, et d'autre part des filles, que ce sont deux classes complètement distinctes, deux types d'humains complètement séparés. Or il existe une infinité de variations dans le fait d'être un garçon ou une fille, et dans le fait de ne se sentir ni l'un ni l'autre. La société crée les "filles" et les "garçons" en imposant un certain nombre de caractéristiques de personnalité, physiques et comportementales depuis la naissance. C'est ce sexisme perpétuel qui est à l'origine du fait que certaines personnes ne se sentent pas en adéquation avec le genre qu'on leur a assigné à la naissance, et qui, afin de se sentir au mieux appartenir à la société, font une transition d'un genre vers l'autre, voire d'un genre vers autre chose.
Aurais-tu la même sensation de deuil si ton enfant avait changé de profession ou de pays ?

Les transidentités ne sont pas des maladies mentales. Ainsi, il est fort probable que ton enfant ait subi toute une partie de sa vie des codes féminins qu'iel ne ressentait pas, peut-être même en les réutilisant pour essayer de confirmer son appartenance au genre féminin, qui manifestement n'était définitivement pas le sien.
Ton enfant n'a donc pas changé de personnalité, mais expérimente très vraisemblablement l'identité dans laquelle iel se sent bien.

Je ne sais pas d'où tu viens, mais je t'invite à nos activités à Genres Pluriels, dans lesquelles tu pourras mieux comprendre les mécanismes qui se produisent dans ta vie.
Il y a nos ateliers "Trans* pour les nulLEs", dans lesquels tu trouveras une floppée d'informations te permettant d'y voir plus clair, et surtout le groupe de paroles réservé aux proches de personnes trans*, dans lequel tu pourras t'exprimer librement sur tes ressentis et essayer de comprendre avec d'autres parents, conjoint.e.s, ami.e.s etc de personnes trans* les raisons de votre douleur.

N'hésite pas à réagir à mon message.
Ely
Administrateur du site
 
Messages: 128
Inscription: Ven 24 Fév 2012 15:49


Retourner vers Coin papote | Corner chatten

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron